Numéro 43



Sommaire

Laurent Bazin et Pascale Phélinas
Introduction

Maria Ines Fernandez Alvarez et Ariel Wilkis
La gestion du chômage défiée : les "récupérations" d'usines par les travailleurs en Argentine

Maria Laura Moreno Sainz
Les récupérateurs de déchets à Buenos Aires

Pia Valeria Rius
Le mouvement des piqueteros en Argentine

Alia Gana
Libéralisation et transformation du travail des femmes en Tunisie

Arlette Gautier
Genre, travail et solidarités dans l'ex-zone henequenera du Yucatan

Silvia Vignato
Quelques pratiques et idées du travail salarié en Malaisie

Jean-Michel Servet
L'ambiguïté de la rémunération par avance en Inde

Isabelle Guérin, Marc Roesh, G. Venkatasubramanian
L'ambiguïté du principe de l'avance sur salaire

Marie Percot
La migration des infirmières indiennes dans les pays du Golfe

Carla Gras et Valeria Hernandez
L'agriculture argentine dans la globalisation

Perrine Burnod et Jean-Michel Sourisseau
Changement institutionnel et immigration clandestine à Mayotte

Isabelle Hillenkamp
Stratégie des petits producteurs boliviens dans une économie dérégulée

Yvan Guichaoua
Solidarité professionnelle et partage des risques parmi les travailleurs informels

Prospérité des marchés, désarroi des travailleurs ?

 

 

Ce numéro a pour objet de présenter des travaux de recherche qui analysent les effets, sur le travail et l’emploi, des politiques de libéralisation et de dérégulation qui accompagnent l’avancée de la globalisation depuis plus de deux décennies. Face à la complexité de ce thème, les sciences sociales mobilisent une grande diversité d’approches, en sciences économiques, en sociologie, et en anthropologie qui se reflète dans le choix des articles publiés ici. Le dossier s’intéresse aux pays dits du Sud auxquels une part moindre de la recherche sur ces problématiques est habituellement consacrée. Comme le titre le suggère, le contraste est grand entre la prospérité économique des marchés – et tout particulièrement du capitalisme financier au niveau global – et le processus de dégradation des conditions d’emploi, de travail et de rémunération d’une grande majorité de la population mondiale, notamment des fractions sociales les plus vulnérables.

 


Recherche