L’annonce du sida et les campagnes internationales de prévention ont réactivé de multiples tensions politiques et sociales entre les pays du Nord et du Sud et, au Sud, entre différents groupes et acteurs nationaux et locaux. Dans ce numéro d’autrepart, on examine, en Afrique, en Asie et aux Caraïbes, les stratégies qui en découlent :

- dans les mondes locaux, où les socioépidémiologies populaires stigmatisent généralement la figure de l’«autre» (autre social, religieux, «ethnique») ; ces stigmatisations, reprises par un discours politico-médical, peuvent se retouver au coeur même des dispositifs de prévention et de soins ;

- dans le champ international de la lutte contre le sida, où des Etats en crise rejouent leurs marges d’autonomie et de souveraineté, et où des réseaux concurrents (privés et d’Etat) s’emploient à capter les nouvelles ressources économiques et symboliques générées ;

- dans le champ scientifique, où un débat s’instaure sur l’existence d’un «sida du Nord» et d’un «sida du Sud» : le discours médico-préventif dominant utilise-t-il des concepts partiellement idéologiques et abusivement uniformes pour rendre compte de réalités multiples ? les interventions qui en découlent ne se condamnent-elles pas du coup à l’inefficacité ?

Prix au numéro : 18,29 euros

 

 

Le sida des autres

Claude Fay



Cl. FAY
Risques, enjeux et partenaires de la lutte contre le sida.

L. VIDAL
Le sida, de réalités multiples en discours uniformes.

K. DELAUNAY
Des groupes à risque à la vulnérabilité des populations africaines.

L. HUSSON
Etat, Islam et sida en Indonésie : un épineux mariage à trois.

E. MICOLLIER
L’Autre : origine et/ou vecteur du VIH/sida Chine - Taiwan.

S. VIGNATO
Le corps exclu : notes sur le sida en Malaysie.

F. BOURDIER
ONG et puissances publiques dans la lutte contre le sida en Inde.

F. EBOKO
Contradictions internationales dans le champ du sida au Cameroun.

C. BENOIT
Surveillance épidémiologique et déni scientifico-politique à Saint-Martin (Caraïbe).

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche