La question de la forêt est aujourd'hui traitée en termes de "déforestation", comme phémomène global et planétaire, accompagné en tous lieux des mêmes effets environnementaux. A l'opposé, ce numéro d'Autrepart propose de comparer des situations concrètes considérées dans leur singularité. L'analyse des processus sociaux et historiques à l'origine des conquêtres ou des conversions forêstières fait ainsi surgir une image nuancée et surprenante du phénomène.

Ici, une tendance intiale à la déforestation se trouve radicalement inversée; là, au sein d'un même pays ou d'une même région, les effets des facteurs démographiques, économiques et politiques différent voire s'opposent, d'une situation locale à l'autre. La déforestation est alors un véritable objet de recherche donnant à voir et incitant à explorer plus en avant la diversité de nos rapports des sociétés à la forêt.

Prix au numéro : 18,29 euros

La forêt-monde en question

Recomposition du rapport des sociétés à la forêt dans les pays du Sud

François Verdeaux



F. VERDEAUX
Discours global et réalités locales

B. ROUSSEL
Déforestation des bas-fonds sahélo-soudaniens du Niger central : de la "brousse noire" aux cultures maraîchères, B. ROUSSEL

F.VERDEAUX, A. ALPHA
L'économie très politique d'une mise en valeur des ressources forestières : Côte-d'Ivoire, 1900-1990

L. AUCLAIR
De part et d'autre de la Méditérrannée, la forêt

F. SANDRON
N'est-il de richesse que d'hommes ou que
d'arbres ?

C. MALDIDIER
Le local, le national et l'international dans la gestion des forêts tropicales : une aire protégée au Nicaragua

P. LENA
La forêt amazonienne : un enjeu politique et social contemporain

A. KARSENTY
Forêts tropicales et mondialisation : les mutations du marché international des boi

Y. BIGOT, A. ALPHA
Les dynamiques forestières dans les rubriques bibliographiques "CAB" (1991-1997)

 


Recherche