Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

Laurent VIDAL: " De l’universalisme au relativisme en éthique: échanges autour de l’exemple du sida en Côte d’Ivoire "


Parler " pour tout " et " en tous lieux " de l’éthique, c’est présupposer l’existence d’un fort relativisme éthique… mais en faisant l’économie d’une réflexion sur la signification et les enjeux de la défense de ce relativisme. Après avoir rappelé quelques acceptions de l’éthique, de la morale et, partant, du relativisme éthique, le débat sur les oppositions
– dans le domaine de l’éthique – entre universel et local, principes et pratiques est illustré par deux exemples puisés dans des recherches et des interventions de santé publique liées au sida: la confidentialité autour de la séropositivité et l’accès aux traitements antirétroviraux. Le débat ne se résume pas à trancher entre l’universalité et l’intangibilité de l’éthique, d’une part, et son adaptation aux " contextes ", de l’autre: si l’on veut éviter les écueils inhérents à chacune de ces représentations de l’éthique, la double prise en compte de l’universel et du contextuel non seulement n’est pas contradictoire mais est indispensable.

Mots clés : Éthique – Sida – Universel – Relativisme – Confidentialité – Consentement – Annonce de la séropositivité – Méthodologie.