Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

Joseph BRUNET-JAILLY: " Une éthique de la recherche médicale immédiatement universelle: un moyen de protéger la recherche médicale des pays du Nord? "


Les premières définitions de principes éthiques applicables à la recherche médicale ont été formulées il y a un demi-siècle dans un contexte particulier; les tentatives plus récentes sont, elles aussi, marquées par le contexte de leur époque. Aujourd’hui intervient en particulier l’ambition du Nord de moraliser la planète entière en imposant ses règles au nom de l’universalité des principes éthiques. Sans retracer toute cette histoire, l’article part des discussions de la fin des années quatre-vingt-dix à propos de l’éthique de protocoles de recherche sur les moyens de réduire la transmission mère-enfant du VIH; il montre que les principes rappelés alors par les éthiciens du Nord aboutissent essentiellement à protéger les chercheurs contre toute critique et définissent une solution qui tourne ostensiblement le dos à la justice et au consentement individuel. Cet exemple est si frappant qu’il apparaît nécessaire de refonder la réflexion éthique, en matière de recherche, non pas sur les intérêts matériels et moraux de la profession, mais sur une notion fondamentale de dignité de la personne humaine appliquée aux conditions pratiques d’inégalité entre riches et pauvres.

Mots clés : Éthique – Déontologie – Essais cliniques – Recherche médicale – Standard de soins – Universalisme – Justice – Consentement – Principes de Nuremberg – Déclaration d’Helsinki.