Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

RESUME



 

 

 

 

 

Henri COING, " Régulation et gouvernance : la création d’une capacité
régulatrice du service électrique au Venezuela "



Les réformes du secteur électrique qui se mettent en place partout dans le monde privilégient le modèle anglo-saxon de régulation : la création d’agences régulatrices " indépendantes ", le face-à-face entre l’entreprise et le régulateur, et la définition de mécanismes incitatifs supposés modeler le comportement des acteurs. À partir d’une recherche empirique réalisée dans l’État de Nueva Esparta au Venezuela, ce texte analyse les conflits liés à la mise en place d’un tel modèle : dans un contexte de fortes déficiences quantitatives et qualitatives du service, s’avère-t-il un instrument efficace de changement? La création d’un service public efficient et de règles du jeu acceptables par tous pose des problèmes qui débordent
largement les questions techniques de la régulation économique et relèvent plutôt d’une problématique de gouvernance. Loin des surenchères de Guash et Spiller, rêvant d’éliminer toute marge de décision discrétionnaire, l’expérience révèle au contraire la nécessité d’un processus d’apprentissage réciproque et conflictuel, entre des acteurs beaucoup plus divers que ne le laisse croire le supposé face-à-face régulateur/régulé, ainsi que sa dimension fondamentalement politique.


Mots clés : Régulation – Gouvernance – Électricité – Venezuela.