Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

Jean-Baptiste GROS, " Réforme de l’État et politique d’emploi public en Colombie "



Cet article analyse les évolutions de l’emploi et des salaires des employés de l’État en Colombie depuis 1983. Au début des années quatre-vingt-dix, ce pays a changé de constitution et opté résolument pour une politique d’ouverture économique. L’adoption d’une nouvelle constitution avait pour principal objectif de moderniser et relégitimer le rôle de l’État. L’ouverture économique implique une plus grande maîtrise des déficits publics et s’accompagne généralement de l’abandon de certaines activités de la part de l’État. L’évolution de la politique d’emploi public est donc marquée par la poursuite d’objectifs multiples. L’étude des comptes publics et des enquêtes emploi met à jour une augmentation importante du budget de l’État alors que celle de sa masse salariale s’avère bien moins conséquente. L’emploi public a diminué mais les salaires ont crû. L’évolution des besoins en main-d’œuvre de l’État a favorisé l’embauche de travailleurs qualifiés alors que leur coût augmente en raison de leur rareté relative sur le marché de l’emploi. Comprendre cette évolution requiert une analyse des techniques de gestion des ressources humaines adoptées dans le secteur public.

Mots clés : Amérique latine – Colombie – Emploi public – Fonctionnaires – Réforme de l’État – Salaires.