Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

Mahamet Timera, " Les migrations des jeunes Sahéliens : affirmation de soi et émancipation "



Jamais projet migratoire vers le Nord n’a rencontré autant de suffrages parmi les jeunes Sahéliens et nourri autant de rêves. Pourtant, le jeune migrant n’est pas " l’affamé " confronté au dilemme existentiel : partir ou mourir. Solidarité familiale et solidarité communautaire épargnent à la plupart de ces jeunes une misère individuelle et une clochardisation. Mais cette dernière semble se révéler éminemment pesante pour les bénéficiaires, produisant chez eux une souffrance qui est l’impossible réalisation sociale.
Rapportés à cette problématique de la réalisation ou de l’impossible réalisation individuelle, les projets migratoires prennent tout leur sens et on comprend qu’ils se présentent comme un engagement extrême sans mesure apparente avec leurs conditions de vie matérielles. Loin d’une vision simplement idyllique, la solidarité s’avère avoir un prix. Son envers est souvent une minorisation sociale oppressante. Dès lors, l’exil se pose comme issue et comme moyen d’autonomisation et de réalisation individuelle.

Mots clés : Migration – Autonomisation – Individu – Reconnaissance – Statut social – Solidarité familiale.


 

te