Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé



 

 

 

 


Lorenza Villa Lever, " Globalisation et exclusion au Mexique : deux éléments des politiques nationales d’éducation supérieure "



Les politiques nationales relatives à l’éducation supérieure au Mexique sont inscrites dans le cadre des transformations globales où l’acquisition des connaissances implique la possibilité d’être inclus ou celle d’être exclu des évolutions sociales, économiques ou politiques. Les processus de globalisation et d’intégration régionale (Alena) représentent pour le Mexique un double défi, exprimé parmi d’autres domaines, dans les transformations du capital humain qu’ils entraînent, tant dans le domaine de l’emploi, que dans celui du champ scolaire. La création en 1991 des " universités technologiques " (UT) inspirées des instituts universitaires de technologie (IUT) français s’insère au sein d’une stratégie de l’État dont l’objectif est, d’une part, de répondre aux transformations technologiques et aux nouveaux besoins du marché de travail et, d’autre part, de répondre à la demande en éducation, sans cesse en progression.


Mots clés : Formation professionnelle – Emploi – Globalisation – Enseignement supérieur court – Jeunes – Exclusion – Transformations technologiques – Travail – Changement scolaire – Mexique.