Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé




 

 

 

 

 

Karine BENNAFLA, " Tchad: l’appel des sirènes arabo-islamiques "



Depuis la décennie quatre-vingt-dix, le Tchad intensifie ses relations avec le monde arabo-musulman (pays d’Afrique du Nord, du Golfe, du Proche-Orient) alors qu’approche la mise en exploitation du pétrole de Doba (prévue en 2003-04) et que l’État libyen accentue sa coopération bilatérale au nom de la solidarité islamique. Sur le plan commercial, les importations tchadiennes en provenance de Dubaï et Djeddah croissent et empruntent la voie des airs ou transitent par le Cameroun ou le Soudan; la diffusion de produits en provenance de Libye et d’Égypte entraîne une réactivation des routes de commerce transsaharien. Le regain d’influence arabe au Tchad touche également les secteurs industriel et immobilier, l’aide au développement socioéconomique, les activités culturelles. Ce retour du Tchad dans le giron oriental suscite des réserves chez la population tchadienne non musulmane et demeure complexe à cause de la diversité des objectifs et procédés employés par les pays partenaires.

Mots clés : Tchad – Libye – Pays du Golfe – Égypte – Solidarité musulmane – Commerce – Route transsaharienne – Investissement immobilier et industriel – Aide au développement – Culture.