Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé



 

 

 

 

Patrick d’AQUINO, " L’agropastoralisme au Nord du Burkina Faso (province du Soum) : une évolution remarquable mais encore inachevée "



Associer productions agricoles et animales au sein d’une même exploitation : dans un Sahel historiquement marqué par la séparation culturelle des différentes activités rurales, l’initiative était osée. Le pas a cependant été franchi, sans incitation extérieure, par ces populations sahéliennes que pourtant l’on qualifie souvent de traditionnelles et conservatrices. Répondant à des besoins et à des situations diversifiées, cette évolution, si profonde qu’il semble qu’elle ait créé de nouvelles identités agropastorales transethniques, n’a pas été uniforme. Les paysans sahéliens ont développé différentes formes d’association agriculture-élevage, toutes le fruit de subtils équilibres. Cependant, ces équilibres entre hommes et environnement ne sont que spontanés: le contexte, qu’il soit naturel ou socioéconomique, évolue très rapidement. Les évolutions endogènes se poursuivent donc toujours, avec leurs réussites, leurs interrogations, et leurs échecs possibles.

Mots clés : Agropastoralisme – Burkina Faso – Développement – Évolutions agraires – Peul – Ressources naturelles – Sahel – Système agraire.