Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

Marie-José JOLIVET, " Espace, mémoire et identité "



Cette chronique bibliographique traite d’abord de la thèse, récemment éditée, de Christine Chivallon sur Espace et Identité à la Martinique. Cette thèse s’attache au concept d’espace, mais pour nous convier à une réflexion plus large sur la capacité martiniquaise à affirmer une véritable historicité qui jusqu’alors lui a presque toujours été niée en raison de la domination du système de la plantation: ce sont les marges d’autonomie de cette société par ailleurs indéniablement aliénée que l’auteur entend montrer, mettant ainsi à mal la forte tendance à la réduire à sa seule aliénation. L’exemple comparatif de la Guyane permet, dans un second temps, par delà quelques points de divergence finalement instructifs, d’éclairer et de discuter les lignes de force de l’analyse conduite par Christine Chivallon sur la paysannerie des mornes à la Martinique. Enfin, dans le contrechamp de cette analyse, une brève incursion dans le livre de Joël Candau, Mémoire et Identité, vient poser la question de ce qu’il appelle les " rhétoriques holistes " – ces mémoire, identité et autres entités collectives, chères aux sociologues et aux anthropologues – et de leur actuelle perte de pertinence.

Mots clés : Identité – Espace – Mémoire – Historicité – Aliénation – Paysannerie – Martinique – Guyane.