Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

Michel AGIER, " Perte de lieux, dénuement et urbanisation: les desplazados de Colombie "



En Colombie, les déplacés de la violence (un million et demi aujourd’hui) sont confrontés à l’accumulation brutale de pertes (pertes de lieu, de biens, de travail, de statut, de relations) et à un cantonnement plus ou moins long hors du monde social (sans place prévue dans la hiérarchie sociale), hors du temps (durablement provisoires) et, d’une certaine façon, hors de l’espace urbain lui-même. Ce genre de situations annonce un nouveau mode d’urbanisation liminaire, de plus en plus répandue et durable dans le monde. Comment peut-on se refaire, se reconstituer comme personne dotée d’identité sociale dans ces contextes? L’article examine ces questions en se centrant sur la région du littoral Pacifique de Colombie et sur un quartier illégal de Cali, troisième ville du pays.

Mots clés : Déplacements forcés – Violence – Spoliation de terres – Quartiers illégaux – Cali (Agua Blanca).