Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

Évelyne MICOLLIER, " L’Autre: porteur originel et/ou vecteur privilégié du VIH-sida (Chine populaire-Taiwan) "



La menace d’une épidémie telle que celle du VIH-sida peut réactiver des tensions identitaires et rendre nécessaires des négociations entre des groupes, des pratiques et des idéologies dans des sociétés soumises à des changements socioéconomiques et culturels accélérés comme c’est le cas de la Chine populaire et de Taiwan. Dans le contexte de l’épidémie du sida, la construction sociale de la maladie s’articule autour de la notion de l’Autre, de l’étranger. Le terme " étranger " est utilisé dans un sens générique qui inclut tous les étrangers du point de vue des représentations culturelles des Chinois (les Han), c’est-à-dire les étrangers citoyens d’autres États mais aussi les citoyens chinois qui ne sont pas des Han; les citoyens d’autres États qui sont ethniquement des Han ont un statut particulier en Chine. L’article est articulé en deux parties: le " sida des autres " développe en particulier le thème de l’étranger comme métaphore; la partie " sida dans le contexte culturel chinois " présente un bref état des lieux de l’épidémie en Chine et à Taiwan, évoque les représentations du VIH-sida à la lumière des contacts interethniques et la présence de " l’étranger " dans les représentations du VIH-sida à Taiwan.


Mots clés: Sida – Étranger – Autre – Minorité ethnique – Chine – Taiwan.