Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

François ROUBAUD, " Éducation et ajustement structurel à Madagascar "



À l’instar de l’économie en général, l’école malgache est en crise depuis plus d’une décennie : baisse des taux de scolarisation, fermeture d’écoles, rendement interne déplorable, faible qualité, chute des budgets d’éducation, inégalités d’accès croissantes. Madagascar, qui occupait encore une position enviable en matière d’éducation au début des années quatre-vingt, résultat d’une longue tradition historique favorable à l’école, a perdu l’avantage comparatif dont elle jouissait par rapport aux autres pays africains. Le sujet de cette étude est de mettre à jour les préférences des Tananariviens dans le domaine de l’éducation, sur des questions aussi importantes que le type de formation demandée, les arbitrages entre niveaux ou entre écoles publiques et privées, le lien formation-emploi ou le rôle de l’État. À l’heure où la bonne gouvernance et la participation des populations aux décisions sont considérées comme une nécessité, les résultats de cette étude pourraient servir à la mise en œuvre d’une politique active d’éducation pour renverser la tendance actuelle.


Mots clés : Politique d’éducation – Demande d’éducation – Madagascar – Ajustement structurel – Formation-emploi – Écoles publiques – Écoles privées – Langue d’enseignement – Dépenses d’éducation.