Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

Yves GUILLERMOU, " Villes et campagnes en Algérie "



La confrontation villes-campagnes est en Algérie et au Maghreb un phénomène ancien et complexe, revêtant des formes diverses au cours de l’histoire. Dans le passé précolonial, la complémentarité tend à se renforcer avec le progrès économique et culturel, mais implique des équilibres souvent précaires. Sous la colonisation française, l’opposition " européen/autochtone " renforce le clivage villes/campagnes. Après l’indépendance, l’exo- de rural va peser lourdement sur les rapports entre ruraux et citadins, et sur les politiques d’aménagement. L’effort des pouvoirs publics en matière d’équipement rural permet de réduire les déséquilibres entre villes et campagnes, mais l’intégration économique et sociale se heurte à l’échec du développement de la production agricole. La terre et l’eau font l’objet d’une concurrence de plus en plus vive, au détriment des besoins élémentaires de larges couches de la population urbaine et rurale. Une complémentarité réelle entre villes et campagnes implique des choix difficiles et des sacrifices réciproques, mais aussi un véritable projet de société partagé par la majorité des ruraux et des citadins.


Mots clés : Algérie – Croissance urbaine – Migrations – Marché du travail – Équipement rural – Terre – Eau – Scolarisation – Femmes – Changement social.