Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé



 

 

 

 

Emmanuel FAUROUX, " Une transition démocratique et libérale difficile dans une région périphérique de l’Ouest malgache "



Malgré une vieille tradition centralisatrice, l’État malgache a toujours eu du mal à contrôler ses périphéries côtières où se sont développées des situations, parfois proches de l’anarchie, toujours très éloignées d’un État de droit. Par ailleurs, les traditions démocratiques sont peu ancrées dans la culture malgache rurale, où règne le clientélisme et où les décisions sont prises, depuis toujours, par un petit nombre de notables âgés. Dans le Menabé (Ouest malgache), la situation d’enclavement et l’absence particulièrement marquée de l’État ont créé des conditions peu favorables au développement d’un processus normal de transition démocratique. En raison même des carences de l’État, les ONG s’y sont récemment multipliées et les cartes du pouvoir local sont en cours de profonde redistribution. L’actualité est ainsi surtout marquée par un processus de normalisation qui conduit à un retour discret de l’État dont la présence est nécessaire au bon fonctionnement des diverses ONG, en amont et en aval de leurs actions. L’évolution en cours dans le Menabé correspond donc plutôt à la mise en place des structures qui, à terme, rendront possible le démarrage d’un authentique processus de décentralisation, démocratisation, libéralisation.

Mots clés : Madagascar – Transition démocratique – Décentralisation – Libéralisation – Fédéralisme – État – ONG – Pouvoir local – Clientélisme.