Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

 

 

 

 

Bernard VIENNE, " De la production d'opium au trafic d'héroïne : l'économie du pavot chez les minorités ethniques du Nord de la Thaïlande "


On accuse souvent les ethnies minoritaires de montagnards qui occupent les hauts plateaux frontaliers du Nord de la Thaïlande de pérenniser la culture du pavot et la production de l’opium en raison de leur attachement à une culture et un mode de vie traditionnels.
Loin d’être l’expression d’un savoir-faire ayant une valeur identitaire, le développement et le maintien d’une économie fondée sur la production de l’opium sont plutôt récents et résultent d’une stratégie d’adaptation particulièrement efficiente dans le contexte géopolitique et face à des politiques d’intégration-assimilation contraignantes. Le développement d’un discours faisant des montagnards les “boucs émissaires” du problème de l’opium dans cette région justifie de bien des arrière-pensées – voire de certaines exactions – dans la mise en œuvre des politiques d’intégration nationale et de développement de ces minorités ethniques. Il masque aussi à l’opinion la reconversion de fait de ces économies dans le réaménagement du trafic des stupéfiants à l’échelle mondiale, un certain niveau de corruption politique et le rôle nouveau dévolu à des pays comme la Thaïlande où la demande ne cesse de croître.

Mots clés : Thaïlande – Minorités ethniques – Montagnards – Opium – Héroïne – Économie de la drogue – Politiques de développement – Intégration nationale.