Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

 

 

 



Javier HERRERA, " Du “ fédéral ” et des “ Koweïtiens ” : la fraude de l’essence nigériane au Cameroun "


Après avoir examiné les déterminants des exportations frauduleuses d’essence nigériane vers le Cameroun, des estimations du volume de ces flux sont présentées pour les dix dernières années. En dépit du caractère clandestin, atomisé et fluctuant de ce commerce, il a été possible de préciser son importance en mettant au point une méthodologie qui utilise les registres des entrepôts officiels et s’appuie sur un suivi du marché noir de l’essence nigériane. À partir de cs estimations, un bilan chiffré des pertes et des gains a pu être établi pour les différents agents concernés de part et d’autre de la frontière : les consommateurs, les commerçants, l’État, les entreprises de raffinage. Les résultats montrent qu’il n’y a pas de transfert de subventions du Nigeria vers le Cameroun, que l’impact négatif sur les finances pyubliques camerounaises a été significatif, tandis que les gains des consommateurs ont été inégalement répartis selon les régions du Cameroun.

Mots clés : Fraude – Échanges régionaux – Marché parallèle – Carburants – Cameroun – Nigeria.