Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

 

 

 



Frédéric SANDRON, " L'immobilité forcée : la sédentarisation des nomades dans le Sud tunisien "


À des rythmes différents, les sociétés nomades des pays en développement sont en train de disparaître. Cette évolution historique semble liée en partie à l’existence d’un pouvoir central fort qui juge généralement le nomadisme incompatible avec la constitution d’un État moderne. Dans le cas de la Tunisie, le pouvoir colonial (1881) comme le nouvel État indépendant (1956) ont mis en place une politique de sédentarisation des nomades et semi-nomades. Nous en retraçons ici les étapes et en analysons l’impact en termes écologiques et en termes humains, en insistant sur les modes d’intégration des nomades à la société tunisienne.

Mots-clés : Tunisie – Nomadisme – Sédentarisation – Politique – Intégration – Mobilité.