Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

 

 

 



Jean RIVELOIS
" Alternance électorale et alternative politique au Mexique (État du Chihuahua) "


Cet article analyse les changements dans la nature des rapports sociaux et des stratégies de domination concernant différentes institutions clés (syndicat, organisation politique, parti politique) à la suite d’une alternance politique dans un État fédéré du nord du Mexique. Il s'agira de démonter les stratégies des différents acteurs avant l'alternance afin de montrer comment ils se sont adaptés au nouveau contexte politique local, et comment les nouveaux dirigeants d'opposition se sont attaqués aux différentes rentes politiques (corruption, monopole de l'encadrement social, redistribution des subventions sociales venant de la Fédération). En fin de compte, l'échec d'une tentative de transformation sociale à partir du politique sera questionnée en prenant en considération les rapports entre centre et périphérie qui contrarient tout changement de grande amplitude sans un prise de pouvoir des instances nationales fédérales. La mise en application des politiques libérales sera reconnue comme un des principaux obstacles que rencontrent les partis politiques qui prônent le changement au Mexique ; l'autre résiderait dans l'enracinement des structures et habitudes liées à un État clientéliste qui reste légitime à partir du moment où la majorité de la population attend encore de lui une redistribution devant enrayer les effets antisociaux des politiques libérales d'ouverture au marché mondial et de restructuration économique. Finalement la question sera posée de la compatibilité entre cette restructuration économique et la démocratisation du système politique.

Mots-clés : Institutions – Stratégies – Occupations illégales – Rentes – Corruption – Loi – Règlements d'urbanisme – Syndicats corporatistes – Alternance politique – Démocratie – Clientèles – État clientéliste – État libéral – Politiques sociales – Exercice du pouvoir – Démocratisation.
e.