Audiovisuel Cartographie Documentation Infothèque

Résumé


 

 

 

 

 

 

 



Jean-Philippe FONTENELLE, Olivier TESSIER
" L'appropriation paysanne de l'hydraulique agricole du delta du fleuve Rouge : processus et limites "


L'hydraulique agricole traditionnelle du delta du fleuve Rouge (Vietnam) fut modernisée et centralisée pendant la période de collectivisation des moyens de production, débutée en 1960. Au cours des années quatre-vingt, la remise en cause de ce mode de production, initiée par les agriculteurs, se solda par une aggravation des dysfonctionnements des grands périmètres irrigués et conduisit à une autonomisation progressive de l’activité d'irrigation. Cette évolution se traduisit par l'apparition de nombreux petits périmètres, au fonctionnement hydraulique inédit, gérés localement à l'échelle de la commune ou du village. L'étude du système irrigué de la commune d'An Binh (district de Nam Thanh) montre que l'influence paysanne ne se limite pas à la seule autonomisation de l'activité, mais qu'elle conduit inéluctablement à l'appropriation de cette dernière par les agriculteurs. L'évolution de la gestion de l'irrigation a entraîné un partage des rôles entre acteurs locaux et de niveau supérieur, qui se justifie par la présence de contraintes structurelles et fonctionnelles spécifiques aux conditions du delta du Fleuve Rouge. Cependant, le financement de l'activité n'a pas encore évolué et reste figé sur le modèle ancien. Ce décalage a entraîné l’apparition d'un mode de financement parallèle qui permet à court terme d’assurer la survie du système hydraulique mais pourrait à plus long terme remettre en cause son fonctionnement général.

Mots-clés : Vietnam – Fleuve Rouge – Gestion de l'eau – Centralisation – Appropriation locale.